Intervention lors de l’audition du Secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurria

Intervention lors de l’audition du Secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurria

A l’occasion de l’audition du Secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurria, en commission des affaires étrangères, j’ai pu exprimer deux idées fortes

Le 14 novembre à l’occasion de l’audition du Secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurria, en commission des affaires étrangères, j’ai pu exprimer deux idées fortes dont la responsabilité tient en particulier, je le crois, aux pays membres de l’OCDE :

  • la nécessité de développer des indicateurs sur la croissance verte afin que notre politique commerciale internationale, notamment, soit plus respectueuse de l’environnement et devienne un véritable levier de la transition écologique ;
  • l’enjeu central de la lutte contre l’optimisation fiscale agressive menée par certaines entreprises multinationales et le rôle majeur du Plan d’action de l’OCDE à cet effet (projet BEPS).

Retrouvez mon intervention dans sa totalité ci-dessous

Partager