Intervention sur la politique d’aide au développement du gouvernement

Intervention sur la politique d’aide au développement du gouvernement

A l’occasion de la présentation du Contrat d’objectifs et de moyens de l’AFD, j’ai appelé à la mise en œuvre d’une plus grande visibilité et lisibilité de l’utilisation de notre aide publique au développement.

Le 14 novembre, lors de la présentation aux parlementaires du Contrat d’objectifs et de moyens de l’Agence française de Développement (principal acteur de la mise en œuvre de notre politique d’aide au développement), j’ai appelé, avec mes collègues de la commission des affaires étrangères, au lancement d’un travail collectif pour que le Parlement puisse être réellement en mesure de jouer son rôle de contrôle de la politique d’aide au développement du gouvernement.

Alors que le Président de la République a pris des engagements forts en début de  quinquennat pour que la part de notre aide passe de 0,38% de notre PIB à 0,55% en 2022, il est plus que jamais nécessaire d’avoir une pleine lisibilité de l’utilisation de cette aide par pays et par secteur et des actions de l’AFD en ce sens.

Il s’agit d’une exigence démocratique majeure que les ONG nous rappellent régulièrement (la semaine dernière encore lors de ma rencontre avec Oxfam France et Action santé Mondiale).

Retrouvez mon intervention ci-dessous

Partager