Mon parcours

Mon parcours s’est construit autour de 3 expériences: celle d’élu local, de chef d’entreprise et de responsable associatif. J’ai ainsi acquis la conviction que l’engagement citoyen est l’avenir de notre société.Sylvain Waserman

Deux mandats locaux et un mandat national marquent mon engagement politique.
Le rôle de Maire a profondément évolué au cours des dernières années. En parallèle des responsabilités de décideur et de gestionnaire (dans un environnement de plus en plus complexe), le Maire doit être un véritable catalyseur de l’engagement citoyen.
De 2007 à 2017, j’ai été élu Maire de Quatzenheim, où l’on connaît le sens de l’engagement associatif et du bénévolat au service de sa commune et des autres. C’est la plus belle des dynamiques : celle des citoyens qui font que la vie dans notre village est plus belle, plus chaleureuse, plus positive.

En tant que Président de la commission développement économique à la Région Grand Est, j’ai été l’un des élus en charge de la définition d’une stratégie en la matière (le Schéma Régional de Développement Économique, d’Innovation et d’Internationalisation). Pour élaborer ce plan, nous avons choisi une approche de co-construction avec les institutionnels (100 entretiens), les entreprises (300 entretiens) et les territoires (12 réunions territoriales). Il nous faut fédérer l’ensemble des acteurs, pour apporter une véritable valeur ajoutée au développement économique.

Centriste et militant MoDem depuis 2015, j’ai été le candidat investi par La République En Marche dans la 2e circonscription du Bas-Rhin.
Emmanuel Macron porte l’espoir d’un renouvellement profond, sa candidature et son élection ont permis de dépasser les clivages gauche/droite qui ont trop longtemps freinés les projets pouvant contribuer au développement de notre pays. Son projet a su rassembler au-delà des partis, c’est pour cette raison que j’ai soutenu la candidature d’Emmanuel Macron dès le 1er tour en le parrainant puis, en m’investissant dans sa campagne et enfin en choisissant de porter ses couleurs aux élections législatives de 2017.

Je suis également issu d’une formation initiale ingénieur télécom et MBA, ainsi que de deux écoles de notre grande région : l’Institut d’Administration des Entreprises de Metz, et l’Ecole Nationale d’Administration (ENA – Strasbourg).
Après 10 ans dans le secteur en pleine libéralisation des télécommunications, j’ai exercé la fonction de Directeur Général de Réseau GDS – Gaz de Strasbourg, une entreprise locale de distribution d’énergie, avec comme priorité de construire un nouveau modèle territorial de l’énergie afin de contribuer activement à la transition énergétique.
En tant que dirigeant d’une entreprise de 250 personnes, j’ai porté la politique de responsabilité sociétale et lancé une fondation. A mon sens, une entreprise locale peut et doit avoir un véritable projet de société en contribuant aux priorités de son territoire.
J’interviens dans de nombreuses conférences sur ces enjeux, notamment à l’Ecole de Management de Paris sur le thème : « Inventer les nouveaux engagements citoyens ».

J’ai été bénévole pendant 7 ans au sein de l’association Unis-Cité (association pionnière du Service Civique), d’abord en Alsace puis au national, comme co-Président national durant 3 ans. J’ai ensuite quitté mes fonctions en m’engageant aux régionales de 2015, afin de préserver le caractère apolitique de l’association. En tant que co-Président d’Unis-Cité, j’ai pu constater combien notre jeunesse sait s’engager et consacrer une année de vie aux autres, dans les domaines de l’intergénérationnel, du handicap, du décrochage scolaire ou de projets menés dans les quartiers difficiles. Unis-Cité a été, une extraordinaire leçon de vie où j’ai pu observer la richesse que constituent la diversité des équipes et la formidable énergie de nos jeunes.

Partager