Lutte contre les discours de haine – Conseil de l’Europe

A l’occasion d’un débat sur le rôle et la responsabilité des dirigeants politiques dans la lutte contre le discours de haine et l’intolérance a l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, j’ai pu dire ma conviction sur le sujet avec trois points majeurs pour prévenir et lutter contre la diffusion de ces discours de haine qui fragilisent nos démocraties :

La promotion de l’auto-regulation et des bonnes pratiques au sein des partis politiques. Sur ce point, il est important de trouver le juste équilibre entre liberté d’expression et respect des autres droits fondamentaux. La jurisprudence de la CEDH doit être inspirante;

La vigilance numérique comme sujet à part entière d’éducation. Face aux fake news et autres infox, il nous faut sensibiliser les plus jeunes à ces méthodes pour démontrer leur nature mensongère et leur caractère arbitraire;

La fin de l’impunité pour les plateformes numériques et utilisateurs d’internet qui concourent à la propagation de messages haineux et insultants en ligne. Des travaux législatifs sont en cours en France pour renforcer la responsabilité des plateformes et mieux sanctionner les coupables.

Partager