Une stratégie ambitieuse de prévention et de lutte contre la pauvreté

Une stratégie ambitieuse de prévention et de lutte contre la pauvreté

Parce qu’il devient urgent d’en finir avec la pauvreté qui touche aujourd’hui 6 millions de concitoyens, dont 3 millions d’enfants, le Président de la République a annoncé jeudi la stratégie du Gouvernement pour la prévention et la lutte contre la pauvreté.

Chacun d’entre nous, qu’il soit de la majorité ou de l’opposition, sait que cette grande pauvreté est une cause pour laquelle seuls les résultats comptent. Les deux derniers quinquennats ont montré combien obtenir des résultats dans ce domaine est difficile, et combien c’est un véritable défi de société. À nous tous de nous engager, avec autant d’humilité que de détermination.

Parlons concrètement de ce sujet, ici, dans ma circonscription.

Selon le dernier rapport de l’ADEUS de 2016 en effet, en Alsace le taux de pauvreté s’élève à 11,8% (22,1% à Strasbourg) et les inégalités de revenus y sont parmi les plus fortes de France. L’Alsace se situe ainsi au cinquième rang des territoires aux inégalités de revenus les plus fortes en France.

Par ailleurs, d’autres indicateurs, tels que le revenu fiscal annuel médian par unité de consommation, font apparaître de très fortes disparités entre les quartiers de ma circonscription.

Notre rôle de député sera donc de vérifier le déploiement effectif de ce Plan sur notre territoire. Parce que l’ambition est déterminante, mais c’est la réalité de l’action qui convaincra.

Pour la pleine information de chacun, je tiens à en donner les grandes lignes et je veux saluer les messages positifs reçus d’acteurs caritatifs qui sont au plus près de la réalité du terrain.

DES OBJECTIFS CLAIRS

  • Lutter contre le déterminisme social en intervenant dès la petite enfance
  • Etre plus attentif à la situation des jeunes qui sont les premiers frappés par la pauvreté
  • Permettre à tous de retrouver le chemin du travail, le meilleur chemin pour retrouver une place dans la société et sortir de la pauvreté.

DES MESURES CONCRETES A CHAQUE ETAPE DE LA VIE

1.       L’égalité des chances dès les premiers pas

  • Plus de places en crèches et des aides aux collectivités pour en construire
  • Des petit-déjeuners gratuits à l’école et l’extension des déjeuners à 1€ dans les territoires fragiles.

2.       Un parcours de formation garanti pour les jeunes

  • Extension de la Garantie jeunes au profit de 500 000 jeunes
  • Extension de l’obligation de formation jusqu’ à 18 ans. 

3.       Des droits sociaux plus accessibles, plus équitables et plus incitatifs à l’activité

  • Création d’un revenu universel d’activité visant à simplifier et rendre plus équitable le système actuel des minima sociaux
  • Revalorisation de la prime d’activité
  • Garantir l’accès des plus vulnérables à une complémentaire santé avec l’extension de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-c)
  • 7500 places d’hébergement pour les familles dans le besoin. 

4.       Investir pour l’accompagnement de tous vers l’emploi

  • Mise en place d’un véritable service public de l’insertion
  • Promotion et élargissement des initiatives telles que « Territoires zéro chômeurs ». 

UN INVESTISSEMENT INEDIT

  • Une stratégie ambitieuse dotée de moyens inédits : 8,5 milliards d’euros sur 4 ans ! 

Pour ceux qui souhaitent une information plus complète sur ce Plan, retrouvez tous les détails dans le document ci-dessous.

 

Partager