Alsace 20 – Émission – 24H en Alsace, les invités – Sylvain Waserman

Alsace 20 – Émission – 24H en Alsace, les invités – Sylvain Waserman

Le 22 janvier 2019 sera signé à Aix La Chapelle le nouveau traité de l’Elysée. Ce sera un tournant majeur pour le couple franco-allemand et l’Union européenne !

Il pose les bases, dans tous les domaines, d’une coopération plus forte entre nos deux pays, et comprend notamment des avancées majeures pour les entreprises et les habitants de notre région dans deux domaines clefs : le transfrontalier et l’activité économique.

D’une part, ce traité se compose d’un volet volontariste sur le transfrontalier avec notamment :

– Une stratégie offensive sur l’apprentissage de la langue du voisin, pilotée par les territoires

– Un groupe constitué des instances exécutives locales, réglementaires et législatives, françaises et allemandes, chargé de résoudre un à un les « irritants » du quotidien de nos concitoyens dans leurs activités transfrontalières.

– La possibilité de déroger au droit national lorsque cela est nécessaire notamment pour harmoniser les deux droits français et allemands.

– La possibilité de doter les eurodistricts de compétences nouvelles, à l’initiative des collectivités. 

D’autre part, le traité d’Aix La Chapelle affirme l’objectif d’un espace économique franco-allemand harmonisé au service du développement de nos entreprises. L’outil concret de cette harmonisation sera une nouvelle assemblée parlementaire franco-allemande qui travaillera à la convergence de nos réglementations. C’est la préfiguration d’un véritable code européen des affaires, facteur de simplification majeur pour le monde économique.

Dans cet esprit, il est important de souligner que le transfrontalier est une laboratoire d’expérimentation pour nos territoires et en Europe.

Partager