Gilets Jaunes : un moratoire pour plus de co-construction

Gilets Jaunes : un moratoire pour plus de co-construction

✔️Le moratoire (sur les taxes carburants et le gel des prix de l’énergie cet hiver), c’est de la sagesse et le signe d’un Gouvernement qui a le courage de tirer les conséquences d’une situation de crise. Un gouvernement qui a le courage de dire lors de la séance de questions à l’assemblée qu’il a probablement manqué d’humilité et d’écoute.

✔️Il a aussi été rappelé dans le débat que nous avons vécu 10 ans de baisse du pouvoir d’achat et de hausse de taxes. Et qu’en 10 ans, la dette a augmenté de 35% de points de PIB. Une situation qui s’est dégradée inéluctablement.

✔️Durant 18 mois, nous avons appliqué le programme présidentiel avec des réformes de fond sur la formation professionnelle, l’immigration, le travail, la sncf, la justice (en cours), etc. Le tout en rétablissant des budgets qui pour la première fois depuis 10 ans sont conformes à nos engagements européens et un budget de la sécu qui est à l’équilibre cette année pour la première fois depuis 20 ans.

✔️Dans les mois qui viennent, nous devrons savoir réinventer une véritable co-construction avec les citoyens. Pour réussir une concertation de 3 mois sur les mobilités dans les territoires et la fiscalité notamment. Une concertation dans laquelle les citoyens engagés qui veulent proposer leurs solutions seront tous bienvenus. Et auxquelles les députés de la majorité s’engageront avec énergie.

✔️Il faut aussi, sans faillir, que l’ordre républicain revienne au plus vite. Pour ne plus voir les images de samedi dernier à Paris. Des images, qui comme beaucoup d’entre vous, m’ont profondément meurtri.

Partager