Concrètement la loi climat c’est quoi ?! #4

La loi climat et résilience que nous discutons ces jours-ci à l’Assemblée nationale, c’est un ensemble de mesures concrètes pour faire de la cause écologique une réalité du quotidien des Français.

Très concrètement pour les Strasbourgeois, nous avons décidé d’encadrer la géothermie profonde. Vendredi 9 avril, lors de l’examen de la loi climat et résilience en séance publique, Vincent Thiebaut a défendu un amendement visant à tirer les leçons des secousses sismiques ressenties dans les environs de Strasbourg que l’ensemble de la majorité présidentielle à Strasbourg ont co-signés.

Désormais, pour garantir une meilleure sécurité des travaux liés à la géothermie profonde, nous renforçons les études sur les sols effectuées avant, pendant et après la conduite des forages. En cas de problèmes sismiques comme à Vendenheim, les contraintes sur les entreprises seront durcies ; nous avons dialogué avec ES et Fonroche Énergie qui partagent l’objectif de trouver les solutions aux situations inacceptables de problèmes sismiques que nous avons vécues.

Je reviens aussi sur un chapitre de la loi Climat qui prévoit d’adapter l’emploi à la transition écologique :

1- La transition écologique devient une attribution du Comité social et économique (CSE), l’instance qui représente le personnel au sein d’une entreprise.

2- Les représentants des comités régionaux de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle (CREFOP) deviennent compétents en matière de transition écologique

3- Une Mission d’information et de soutien aux PME et aux branches professionnelles est confiée aux opérateurs de compétences (OPCO) sur les enjeux liés à l’environnement et au développement durable confiée

Intégrer la transition écologique dans toutes ces instances représentatives, qui sont essentielles pour tous les salariés et travailleurs, c’est faire entre la cause écologique au cœur du secteur privé.

Partager